Informations

Horaires

Lundi au Samedi - 8h à 19h

8 Le Roquet - 35250 Saint-Médard-sur-Ille

contact[a]alhena-geobioenergie.fr

Echanges cosmo-telluriques

05/17/2021

Echanges cosmo-telluriques

Des énergies cosmiques et telluriques interagissent à chaque instant sur Terre. D'où viennent-elles? Que sont-elles? Et quelles conséquences pour le vivant?

Ce que nous appelons "énergies cosmiques" désignent tout ce qui compose le rayonnement cosmique : la Terre est sans cesse bombardée par des rayons provenant du Soleil bien sûr, mais également de notre Voie lactée, et d'autres galaxies plus lointaines. Dans l'état actuel des connaissances, nous savons que ces énergies cosmiques sont composées de particules, parmi lesquels nous trouvons des protons, neutrons, électrons, différents atomes et ions. Nous recevons également des ondes électro-magnétiques de fréquences plus ou moins élevées : rayonnements infrarouges, lumière solaire, ultraviolets, rayonnements X et gamma, et autres rayonnements cosmiques.

Certains d'entre eux (UV, X et gamma) sont dits "ionisants", c'est-à-dire qu'ils disposent de suffisamment d'énergie pour arracher des électrons aux atomes ou aux molécules en traversant la matière, et donc aux cellules qui en sont constituées. Une exposition à faible dose ne pose pas de problème, du fait de la capacité de notre corps à réparer les lésions produites. En revanche une exposition à de fortes doses peut générer des dysfonctionnements, des pathologies, voire la mort.

 

Nous bénéficions heureusement d'une protection tellurique. Le noyau terrestre est composé principalement de fer et de nickel, et est entouré de magma en fusion. De ce fait, la rotation de la Terre génère par un mécanisme de dynamo un champ magnétique agissant comme un bouclier terrestre. En effet, les particules éjectées par le le Soleil sont arrêtées. Les rayons X, gamma et UV sont presque totalement absorbés par l'atmosphère, ainsi qu'une partie des infrarouges. Les rayonnements solaires et interstellaires ionisent les molécules présentes dans l'air en leur arrachant des électrons, ce qui charge l'air positivement. Ainsi la grande partie du rayonnement cosmique qui nous parvient est une énergie vitale nourricière pour les êtres vivants de la planète.

 

En plus du champ magnétique, la rotation terrestre produit des courants de convection : le magma circule du noyau de la planète vers l'écorce terrestre, générant un frottement à l'origine de courants telluriques. Ce rayonnement nourricier qui émane du sol véhicule des ions négatifs attirés par le rayonnement cosmique positif. Ces derniers montent ainsi vers le rayonnement cosmique ionisé positivement, et retourneront plus tard par milliards vers le sol en formant la foudre. Il existe donc un cycle de l'énergie.

Lorsque ces rayonnements se complètent et s'équilibrent, les énergies cosmo-telluriques sont bénéfiques. Les échanges entre la Terre et le cosmos sont une base de la vie sur notre planète, notre organisme étant d'ailleurs conditionné pour émettre et recevoir des champs électro-magnétiques de faible intensité.  L'énergie cosmo-tellurique est donc une énergie nourricière qui résulte de la rencontre entre le rayonnement cosmique positif descendant, et la rayonnement tellurique ascendant. 

 

Cependant il arrive que les énergies telluriques prennent le dessus sur les énergies cosmiques, ou à l'inverse que les énergies cosmiques ne puissent par pénétrer la Terre. Cela génère un déséquilibre. Par exemple, nous trouvons à la verticale des cours d'eau sous-terrains ou des failles une émission de rayonnements ionisants qui peuvent nous agresser et entrainer des dommages sur notre santé, si l'exposition est prolongée.

 

Le travail du géobiologue est ainsi de corriger cette dysharmonie, afin de créer un environnement sain, propice à la Vie !

Dossiers telluriques : les cours d'eau souterrains Energies quantiques