Informations

8 Le Roquet - 35250 Saint-Médard-sur-Ille

contact[a]alhena-geobioenergie.fr

La géobiologie comment ca marche

Cours d'eau souterrains et risques pour la santé en géobiologie

25/06/2021

Cours d'eau souterrains et risques pour la santé en géobiologie

Les anciens prenaient garde à ne pas dormir au-dessus des veines d'eau souterraines. Les bâtisseurs d'édifices religieux de l'époque relevaient minutieusement les tracés de ces sources. Pourquoi cet intérêt marqué pour ces courants issues du sous-sol ? Quels dangers potentiels pour votre santé ?

 

 

Les cours d'eau souterrains génèrent des courants électriques

 

Les sources souterraines circulent à travers les discontinuités du sous-sol, donc les failles terrestres, sables et graviers. Le frottement de l'eau sur les parois rocheuses et la terre génère un courant électrique de l'ordre du millivolt. Celui-ci se décèle au niveau des rives (ou berges) du cours d'eau souterrain, et dépend du débit, de la largeur, et de la profondeur de la veine d'eau. La moyenne du champ électrique avoisine souvent les 12 à 15 millivolts.

 

Notre corps humain comme touts organisme vivant émet un champ électrique appelé "biochamp électrique". Celui-ci participe au bon fonctionnement des systèmes physiologiques, et donc à l'équilibre corporel. Les émissions électriques d'un cours d'eau souterrain vont venir perturber notre propre système électrique. Le corps va devoir ainsi lutter contre cette agression. Mais pourquoi faut-il se méfier la nuit, pendant notre sommeil ?

 

Quelles sont les conséquences sur la santé

 

Contrairement à la journée où nous nous déplaçons, la nuit nous subissons de manière continue cette nuisance pendant en moyenne 8h, possiblement répétée tout le long de notre vie, et la position allongée induit une plus grande surface d'exposition. De plus, le corps est à l'état de repos, il recherche donc un relâchement total pour accompagner les différentes phases du sommeil (léger, profond, paradoxal), qui va être perturbé par l'influence électrique souterraine.

Enfin lorsque nous dormons au-dessus d'un cours d'eau, les premiers organes impactés vont être les reins, qui sont associés en Médecine Traditionnelle Chinoise à l'élément Eau. Énergétiquement les reins se régénèrent la nuit. Le champ électrique d'une veine d'eau vient donc perturber leur fonctionnement et les processus d'assimilation des minéraux.

 

La géobiologie contre la fatigue liée aux cours d'eau souterrain

 

Il résulte de tout cela une fatigue, un épuisement du corps sur le long terme, qui baisse sa capacité de récupération, d'autoguérison. Cela peut ouvrir la porte à l'installation de pathologies variées que le corps ne sera pas en capacité de résorber naturellement.

En plus de cette nuisance de nature électrique s'ajoute un danger radioactif. En effet en frottant les roches granitiques, très présentes en Bretagne notamment, l'eau se charge de radon 222 (radioactif naturel), et le libère jusqu'à l'embouchure à la surface de l'eau. Il peut remonter jusque dans les maisons.

 

Ces conséquences sur la santé font que les cours d'eau souterrains font l'objet d'une attention particulière en géobiologie, d'autant plus que d'autres phénomènes telluriques peuvent venir s'ajouter à leur influence (failles, réseaux géomagnétiques,...).

 

Les cours d'eau souterrains peuvent fortement perturber l'équilibre des énergies cosmo-telluriques en place : pour plus d'informations, merci de cliquer sur cet article.

 

Timothée Morin