Informations

8 Le Roquet - 35250 Saint-Médard-sur-Ille

contact[a]alhena-geobioenergie.fr

La géobiologie comment ca marche

Géobiologie et Cheminées Cosmo-Telluriques

28/04/2022

Géobiologie et Cheminées Cosmo-Telluriques

Les Cheminées Cosmo-Telluriques, dites "CCT", sont des phénomènes relativement puissants de régulation énergétique bien étudiés en géobiologie, mais très peu connus du grand public. Cependant leurs impacts sur notre bien-être peuvent s'avérer parfois très important.

 

Qu'est-ce qu'une Cheminée Cosmo-Tellurique ?

 

Les CCT sont des phénomènes de régulation des excès d'énergie sur le plan éthérique (donc invisibles à nos yeux). On les appelle "les belles dames" car il émane de leur énergie très féminine une grande douceur. Elles sont immenses comparés à notre taille (voir image ci-dessous). Ces phénomènes se déplacent en fonction de ce qui les attire, par exemple les énergies psychiques, les reliefs, les architectures pointues, les grands arbres les croisements de réseaux géomagnétiques,... Elles peuvent rester très longtemps au même endroit (parfois des siècles) si quelques chose les fixe et les retient.

 

La partie dépassant du sol peut atteindre plus de 100m de hauteur. Elle a la forme d'un tube de 60cm de diamètre (appelé "cœur"), qui est évasé au sommet. La partie souterraine à environ la même taille, et se termine par un bulbe : son "noyau". Ces cheminées sont entourées d'un champ d'énergie vitale plus ou moins grand, comparable à notre corps éthérique. Cela constitue comme un anneau autour de celles-ci, pouvant atteindre jusqu'à 30m de diamètre pour les plus importantes.

Elles possèdent également ce qu'on appelle des "bras". Ce sont comme des capteurs énergétiques semblables à des flèches qui partent du cœur et dont la longueur peut atteindre de 1 à 2.5 fois le diamètre de la cheminée (son anneau).

 

Les CCT possède une "respiration" qui se ressent particulièrement au niveau du centre. Cela se traduit par des cycles de montée puis de descente d'énergie, qu'il est possible de ressentir.

 

Cheminées Cosmo-Telluriques

 

La polarité des Cheminées Cosmo-Telluriques

 

Les CCT sont soient de polarité positive (donc vitalisantes), soient de polarité négative (dévitalisantes).

Elles ont la particularité d'être très mobiles, et peuvent se déplacer facilement et se rendre dans des lieux vibratoires leur correspondant. Les CCT négatives sont ainsi attirées vers des lieux accumulant des énergies dévitalisantes (maisons avec des cours d'eau souterrains, croisements de réseaux négatifs, cimetières, lieux de souffrance...). Elles ont alors tendance à ramener beaucoup plus d'énergies cosmiques que telluriques.

A l'inverse, les CCT positives sont attirés par des lieux ayant des énergies vitalisantes (croisements de réseaux sacrés, certains lieux de prières,...). Elles ont tendance à ce moment là à apporter plus d'énergies telluriques que cosmiques.

 

Les bras des CCT ont la particularité d'être toujours négatifs, particulièrement à leur extrémité. Il est ainsi important en géobiologie de vérifier si des bras de CCT ne sont pas présents dans une habitation.

 

Géobiologie et énergies

 

Les effets des cheminées Cosmo-Telluriques et leurs utilisations

 

Les CCT positives se nourrissant plus d'énergies cosmiques, nous avons en leur présence la sensation d'être attiré vers le haut. Elles peuvent favoriser la connexion avec de hautes vibrations (et aider à la méditation par exemple). Les Anciens les prenaient souvent en compte lors de la conception des lieux sacrés, pour la régénération (point thérapeutique). Cependant ils se servaient également de leur énergie dévitalisante. En effet, certaines CCT étaient placées à proximité de l'entrée du lieu, afin qu'un bras la traverse. Pourquoi ? Le fait de traverser ponctuellement un bras permet de décharger les énergies que nous avons accumulées pendant la journée, ce qui nous rend plus disponible et ouvert pour d’autres choses, comme des enseignements spirituels.

 

Les CCT négatives quant à elles se nourrissent plus d'énergies telluriques, ce qui provoque une sensation d'ancrage. On peut les utiliser ponctuellement et en conscience afin de favoriser ce dernier, pour évacuer les surplus d’énergies négatives que nous pouvons avoir en nous. Cela constitue alors un « point de décharge ». 

Cependant, stationner pendant une longue période sur une CCT négative ou un bras baisse notre niveau de vitalité, et peut générer un épuisement. Notre corps a besoin de repos pour se régénérer correctement, et ce type de perturbation peut empêcher de récupérer face à une maladie par exemple, voire être un cofacteur de pathologies.

 

Timothée Morin